Le Gouvernement National en Grande-Bretagne

10/01/2021

En 1929 a lieu le krach ( prononcé krak ) boursier de Wall Street, cette crise, qui touche d'abord les Etats-Unis finit tout de même par atteindre la Grande Bretagne et créera une crise sans précédent qui plongera le pays dans le chômage et la pauvreté. Mais les anglais ne tarderont pas à réagir et formeront un Gouvernement d'Union Nationale pour tenter de sortir le pays de la Grande dépression.

Neville Chamberlain et Stanley Baldwin
Neville Chamberlain et Stanley Baldwin

Le 30 mai 1929 arrive au pouvoir le Parti Travailliste mené par Ramsay Mac Donald avec 287 sièges à la Chambre des Communes, contre 260 pour le Parti Conservateur qui arrive second. Même si le Parti Travailliste arrive premier et forme un gouvernement dirigé par Mac Donald, le parti n'obtient pas la majorité absolue à la chambre qui est à 308 sièges. Les Travaillistes auront donc du mal à gouverner avec en face d'eux les conservateurs. A la troisième place se retrouve le Parti Libéral de David Lloyd George avec ses 59 sièges qui joue donc un rôle clé entre les deux autres partis principaux, pouvant ou aider le gouvernement des uns ou aider l'opposition des autres. Les Travaillistes devinrent donc dépendants des libéraux. Mais le 24 octobre 1929 a lieu le krach boursier du "jeudi noir" de Wall Street qui fait s'effondrer toute l'économie des Etats-Unis et qui finit par affecter le monde entier dont la Grande-Bretagne au sortir de la Première Guerre Mondiale. Le Partie Travailliste, alors au pouvoir, doit gérer une crise qui appauvri la population et l’économie. En 1930, le chômage en Grande Bretagne avait doublé, passé de 1 à 2.5 millions de chômeurs. Les cadres du parti, en majorité des syndicalistes, n'ont donc pas d'expérience en matière d'économie, simplement une vague gestion à petite échelle. Ils n'arrivent donc pas à trouver une réponse efficace à la crise et le parti se déchire de l'intérieur en ce concerne la question de la réduction des dépenses publiques pour économiser et sortir de la crise. Mais la situation se détériorant, Mac Donald dépose en août 1931 la démission de son gouvernement et invite ses collègues à former un gouvernement national, sur l'avis de George V. 

Réussissant à entraîner certains de ses ministres, il est, pour cette raison, exclu du Parti Travailliste, mais forme tout de même le gouvernement national avec les conservateurs et les libéraux, même si les libéraux auront eux aussi des scissions quand à l'idée d'un gouvernement national. En octobre 1931 a donc lieu la seconde élection générale en deux ans. Lors de cette élection, il y a donc les nationaux, avec les conservateurs, les nationaux-travaillistes, les libéraux et nationaux-libéraux.

Les Conservateurs, les Travaillistes et les Libéraux sont les trois parti principaux du Gouvernement National.

 Face à eux, les travaillistes dans les partis principaux. L'élection voit la victoire du gouvernement national avec 554 sièges obtenus contre 52 pour le Parti Travailliste arrivé second. Malgré le petit score du Parti National-Travailliste, Ramsay Mac Donald reste Premier Ministre jusqu’en 1935 où il est remplacé par Stanley Baldwin après une nouvelle victoire du Gouvernement National.

 Baldwin démissionnera lors du couronnement de George VI en raison de nombreux mystères entourant l'abdication d'Edouard VIII. Il est remplacé par Neville Chamberlain, qui restera jusqu'en 1940, démissionnant, remplacé par Churchill en raison de problèmes de santé et d'une mauvaise gestion de la guerre.

Avec la création du Gouvernement National, la Grande-Bretagne réussira à sortir de la Grande-Dépression, malgré de nombreuses séquelles. Après la crise aura lieu la Seconde Guerre Mondiale, où disparaîtra le Gouvernement National au profit d'un gouvernement de guerre, non sans opposition.