5 Décembre 1757 : Bataille de Leuthen

13/05/2020

Alors que l'équilibre européen est bouleversé par la Guerre de Sept ans, Frédéric II de Prusse envahit la Saxe et vainc les français ,venus à la rescousse de ses alliés, à Rossbach.

Se retournant face aux autrichiens, il les affronte près du village de Leuthen.

Grenadiers Prussiens à l'assaut d'une maison
Grenadiers Prussiens à l'assaut d'une maison

Au début de la bataille, Frédéric II feinte une attaque frontale face aux autrichiens qui se déploient en conséquence.

Au même moment, les prussiens se  déploient en ordre oblique sur le flanc gauche autrichien.

Les autrichiens attendirent longtemps avant d'apercevoir sur leur gauche le rouleau-compresseur prussien s'avancer.

Les prussiens lancèrent l'assaut en lançant leur cavalerie pour briser les rangs autrichiens. Pris au dépourvu les autrichiens se firent transpercer de part en part. Face à l'attaque des prussiens les autrichiens tentèrent de se retourner mais en désordre, accentuant la panique générale. Toute la journée les prussiens roulèrent sur les autrichiens qui commençaient de plus en plus à fuir et battre en retraite.

La cavalerie des impériaux lança une charge désespérée sur le flanc droit de Frédéric II mais ils furent accueillis par un barrage d'artillerie et un mur de feu.

Les prussiens lancèrent une contre-charge qui finit de briser les autrichiens. La bataille s'acheva pour de bon quand les prussiens lancèrent un assaut généralisé sur les derniers autrichiens encore combattant.


Après cette bataille la Prusse écarta temporairement le danger impérial, pour s'occuper des russes et des suédois qui s’approchaient de plus en plus depuis l'Est.

Malgré cette victoire éclatante, cette bataille ne permit pas à la Prusse de gagner la guerre qui se finit une fois les deux parties épuisées par le conflit.

Mieux vaut perdre une province que diviser les forces sur lesquelles on compte pour atteindre la victoire.              

                                    Frédéric II de Prusse

Pertes et forces en présence :

Prussiens : 6 200 morts et blessés sur 36 000 hommes

Autrichiens : 22 000 morts, blessés et prisonniers sur 65 000 hommes