28 Octobre 312 : Bataille du Pont Milvius

14/05/2020

Au début du IVe siècle de notre ère l'Empire romain s'effondrait sur lui-même à cause des guerres civiles et des luttes entre factions.

 En 304 Constantin est proclamé empereur à York. Mais Maxence, à Rome, revendique lui aussi le trône. 

Il faut attendre 312 pour que Constantin envoie des armées pour marcher sur Rome. Les armées de son rivales l'attendaient fermement sur une rive du Tibre ( fleuve qui se jette dans la mer Tyrrhénienne ) devant le Pont Milvius qui a été rendu partiellement impraticable par l'ennemi pour ralentir Constantin dans son avancée.

On raconte que la nuit précédent la bataille, Constantin aurait fait un rêve, il voyait le soleil (objet de son culte) caché par la silhouette d'une croix symbole des chrétiens : avec la formule latine « in hoc signo vinces », ce qui signifie, par ce signe tu vaincras.

Le lendemain matin, Constantin fit peindre sur les boucliers de ses hommes une croix pour lui porter chance. On parlera donc d'une "armée chrétienne qui s'avance vers l'ennemi".

Ces paroles on les a répétées nombre de fois, mais vu la modestie de Constantin, c'est plutôt grâce à son génie militaire qu'il a gagné cette bataille plutôt qu'à la chance venue de Dieu.

Voyant que Maxence avait ses troupes dans un espace trop réduit pour manœuvrer, il déchaîna sa cavalerie sur les rangs de l'infanterie qui céda aussitôt sous la pression de cette dernière et ce fut une débâcle totale.

 Maxence ordonna le retrait de ses forces et laissa ses troupes de basse qualité couvrir le repli  pendant que lui et ses soldats d'élites fuient pour défendre Rome au bas des murailles. 

Les troupes de l'infanterie avait du mal a se replié à cause de la minceur du pont, pendant que Maxence et sa garde prétorienne traverse le Tibre dans un désordre totale.

Constantin prit Rome le 29 octobre de la même année. Quelques-uns de ses soldats firent des sacrifices pour Les dieux mais Constantin resta fidèle à son idée, et finit par hisser le christianisme, qui était considéré avant comme une secte ordinaire, au rang de religion officielle de l'empire Romain. 

Constantin changea de capitale pour Byzance devenu Constantinople en son honneur, à cause de la pression exercée par les barbares d'occident.


In hoc signo vinces

" Par ce signe tu vaincras "